Psychogénéalogie : Existe-t-il un destin familial ?

Psychogénéalogie : Existe-t-il un destin familial ?

Source : psychologies.com

Nos ancêtres nous ont transmis bien autre chose que nos traits et nos gènes, et nous sommes parfois victimes d’histoires dont nous n’avons pas connaissance. Gros plan sur la psychogénéalogie, un outil qui nous aide à décrypter notre filiation.

La psychogénéalogie est à la mode. Les rayons des librairies croulent sous le poids des manuels, les conférences se multiplient, et même les médecins généralistes, perplexes devant des bronchites chroniques, s’interrogent : « Vous n’auriez pas eu un grand-père gazé à Verdun ? » Anecdote authentique… Après le « c’est la faute des parents », nous sommes entrés dans l’ère du « c’est la faute des ancêtres », manie qui favorise toutes les analyses sauvages. La première à le regretter est la fondatrice de la méthode.

Transmission héréditaire

Quiconque s’est peu ou prou penché sur son arbre généalogique y a inévitablement croisé Anne Ancelin Schützenberger. Non qu’elle en occupe les branches, mais parce qu’elle est la référence inévitable des curieux de leurs ancêtres, des dénicheurs de secrets de famille, des victimes de silences. Dans Aïe, mes aïeux ! Lire l’article complet

Les commentaires sont clos.