[Veille] Appel aux descendants des prisonniers des Stalags II-B et X-B

[Veille] Appel aux descendants des prisonniers des Stalags II-B et X-B

Source : dans-les-branches.fr

Mon grand-père était un artiste, plus précisément un peintre-graveur, et pendant la Seconde Guerre Mondiale, il a été fait prisonnier au Stalag II-B en Poméranie puis au Stalag X-B près d’Hambourg. Pour tenir le coup, il a commencé à dessiner ses compagnons de baraque.
En ce moment, on parle beaucoup de la Grande Guerre et des Poilus. Le centenaire de la guerre 14-18 a été vecteur de plusieurs beaux projets collaboratifs, comme 1 Jour 1 Poilu (#1J1P sur Twitter) pour lequel les bénévoles se sont relayés pour informatiser en ligne les fiches matricules des soldats. Cette Première Guerre Mondiale nous a marqué : 1.7 millions de morts pour la France, 18.6 millions au total. Cependant, j’ai récemment réalisé que nos soldats français de la Seconde Guerre Mondiale méritaient tout autant notre devoir de mémoire. 1.3 millions de français sont morts pendant cette guerre, et environ 10% de la population française masculine adulte de l’époque a été prisonnière dans des camps en Allemagne pendant un à cinq ans. Une génération entière d’hommes a souffert dans ces camps. Et de retour en France, peu en ont parlé. On ne les a pas accueillis en héros, eux qui ne s’étaient pas battus comme leurs ancêtres dans les tranchées.

Elle fut bien étrange cette « drôle de guerre ». Alors âgé de 40 ans et Directeur de l’Ecole des Beaux-Arts d’Orléans, mon grand-père Louis-Joseph Soulas a été mobilisé en septembre 1939. Il est parti dans les Vosges à l’état-major de Wangenbourg comme soldat de 2ème classe. Mais il ne s’est pas battu, il a été choisi au service cartographique pour graver des bois pour l’Armée d’Alsace, des images patriotiques coloriées à la main dans le style des images d’Epinal.

Lire l’article complet

Les commentaires sont clos.
venenatis, leo. fringilla libero. ante. in dolor efficitur. quis